Le projet de l’Association BBFE

Le but de L'Association BBFE est de : « redonner à notre Bass la place qu’il mérite… » A l’époque, cette entreprise est qualifiée par les autres acteurs de la pêche de « catalyseur d’une politique nouvelle de la pêche sportive au maroc ».

C’est vrai que c’est un sacré poisson, le Bass : le plus agressif et le plus acrobate des poissons de sport d’eau douce ! Bien sûr la pêche à la mouche décuple les sensations que peut procurer un « grande bouche » qui tente de sauver sa peau mais les pêches au lancer sont tellement variées et efficaces… C’est un poisson d’amusement par excellence, capable de révolutionner la pêche au maroc ! Et pour cela, il nous faut des Bass !
Depuis ses débuts, BBFE se veut le catalyseur d’une politique nouvelle de la pêche sportive au maroc. Grâce aux actions que nous avons menées, nous avons été le fer de lance d’une action de protection et de sauvegarde des populations existantes, avec l’objectif de développer leur aire d’expansion sur le territoire. Les craintes du début sont dissipées depuis fort longtemps : le Bass n’est pas seulement un phénomène de mode, mais un partenaire porteur d’espoir pour l’avenir des pêcheurs marocains !
Favoriser l’expansion du Bass  au maroc et partager nos « secrets » avec nos adhérents. Voici résumés des objectifs fixés :

· Assurer la protection des populations existantes : taille légale; instauration d’une fermeture spécifique (en place dans déjà bon nombre de départements) et projet d’un « No Kill » pour cette espèce.

· Favoriser l’expansion du Bass dans notre pays : par des conseils concernant l’aménagement des plans d’eau et une participation sur le terrain, nous aidons les initiatives publiques et privées dans la mesure de nos moyens.

· Divulguer et vulgariser de nouvelles techniques de pêches : le Black Bass est sans doute le poisson pour lequel on a inventé – et on invente encore ! – le plus de leurres au monde. Il nous semble sympa de partager nos « secrets » avec nos adhérents.Créer un sanctuaire a black-bass.

 un environnement de qualité est indispensable à la continuité de notre sport favori.

· Publier un Bulletin de liaison au sein de l’association pour informer nos membres et créer un lien entre tous.
Nous essaierons d’éditer trois ou quatre Bulletins par an.

· Organiser des Rencontres régionales et nationales .

Nous avons la chance de compter le Bass sur la liste des poissons indigènes dans nos eaux de 2° catégorie, donc l’opportunité de « travailler » avec lui, qui est le poisson le plus pêché au monde. Il y a un demi-siècle, tout portait à croire qu’il avait trouvé au maroc des biotopes pouvant lui convenir. A priori, sans vouloir agir de manière irréfléchie et souhaiter le voir envahir toutes les eaux marocaines, il nous semble permis d’espérer que, dans ce début de 21ème siècle, nous aurons de quoi nous amuser à portée de lancer, chez nous, sans avoir à franchir des frontières !

 zerrad abderrafie